À propos

Universitaire de formation, j’ai fait un doctorat en histoire économique et sociale du monde contemporain. Un parcours au sein d’un département de géographie de l’Université de Nanterre m’a également amené à m’intéresser aux questions environnementales. C’est tout naturellement que je me mise à écrire pour la presse, une expérience qui m’a amené à passer un master de journalisme à L’ESJ Paris ( Ecole supérieur de Journalisme).  Je suis particulièrement préoccupée par les relations d’interdépendances qui existent entre la nature, l’Homme et les sociétés. Mon travail est engagé en faveur des initiatives durables. Je cherche également à décrypter les rouages d’une économie fondée sur le modèle capitaliste, modèle économique est mis à mal par les récentes crises écologiques et sociales. Je m’intéresse particulièrement à ceux qui proposent des solutions et aller à la rencontre de personnes passionnée et engagées. Nous vivons une époque charnière. Je crois en la capacité de l’Homme à s’adapter et à trouver des solutions. A travers ma production photographique et mes écrits j’essaye donc de questionner le monde actuel, la société de consommation et ses enjeux.

vs12072019541-NB-WEB

La journaliste Aude Boilley, m’a donné l’occasion de m’exprimer sur un de mes thèmes de prédilection, pour le journal Sud-Ouest :

F433CAA1-9D81-48FE-B9ED-01002819736A

La photographie :

C’est pour moi un outil indispensable et indissociable de mes écrits . J’ai une véritable passion pour l’image. J’ai découvert la photographie documentaire à La Sorbonne, en suivant un séminaire de photographie moderne et contemporaine. Mais cela fait vingt ans que je fais de la photo. J’ai longtemps travaillé avec un argentique Canon. J’ai eu la chance de rencontrer des photographes comme William Eggleston lorsque je travaillais à la Fondation Cartier. Je suis habituellement plutôt portée sur le noir et blanc mais il fait partie de ceux qui ont su donner la photographie en couleur une dimension véritablement esthétique.  Outre le fait que j’apprécie les couleurs saturées du Leica, ses vues décalées, j’aime aussi le côté spontané de ses prises de vues et sa manière de révéler la beauté de ce qui est ordinaire. Je suis également passionnée de photographie documentaire et de photo journalisme . Je travaille avec un reflex numérique de marque Nikon. Aujourd’hui  mon travail est engagé en faveur d’un développement durable sous tous ses aspects ( environnemental mais aussi économique et social).

Voici quelques-unes de mes parutions :

Je privilégie les médias indépendants :

  • L’Entre-Deux-Mers, terre pionnière de la viticulture bio dans le Bordelais -paru dans Rue89Bordeaux.
  • Alexandra Martet se bat pour son vin bio-paru dans Rue89 Bordeaux.

A lire également :

Coronavirus, pour les vins de Bordeaux la coupe est pleine, paru dans Rue89 Bordeaux

Un nouveau grand cru dans le Bordelais – Reporterre, le quotidien de l’écologie