Des vins hors des sentiers battus

Le Bordelais un vignoble pollué par les pesticides ?! C’est aujourd’hui une affirmation qui tient davantage de l’idée reçue que de la réalité. Cette année, avec plus de 12% de son vignoble en bio, le Bordelais est passé au-dessus de la moyenne nationale. Depuis maintenant trois ans, je vais à la rencontre de ces hommes qui ont décidés de réinventer le vin de Bordeaux en pratiquant une autre viticulture. Ces affranchis vignerons, ce sont ceux qui s’intéressent aux cépages anciens, qui pratiquent la bio ou la biodynamie, font des vins sans sulfites ajoutés. Certains ont même décidé de sortir de l’AOC. L’idée, être plus libre pour expérimenter de nouvelles manières de cultiver, et de vinifier. Tous ont en commun l’envie d’obtenir des vins sains, plus authentiques avec une meilleure expression du terroir. Ils ont aussi en commun le respect de la nature.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s